Conclusion

Les mouvements des masses d'eau peuvent faire passer rapidement les algues planctoniques d'un régime lumineux à un autre. Une très grande flexibilité de l'appareil photosynthétique que les algues ont, est ainsi absolument nécessaire pour qu'elles puissent s'adapter rapidement aux variations quantitatives et qualitatives. 
Les océanographes affirment que cette adaptation chez certaines espèces n'est pas instantanée et apparaît mieux chez les générations descendantes avec l'apparition de nouveaux pigments qui permettent de mieux capter les rayons lumineux. Cette adaptation permet à la plante d'effectuer la photosynthèse à des profondeurs importantes; à partir du moment que la lumière pénètre.
Au delà, dans la zone euphotique, la photosynthèse effectuée par l'algue n'est pas convenable pour l'entretien et la croissance des organismes. Les algues essayent alors de survivre d'une autre source d'énergie. On peut donc penser que la fumée évacuée des volcans sous marins l’est et que se met en place la chimiosynthèse.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×